Comment bien entretenir un piano ?

Aucun Mot clé | Conseils | Commentaires fermés sur Comment bien entretenir un piano ?

Entretenir son piano

Comment choyer son piano?

Entretenir un piano, du nettoyage du clavier et du meuble à l’importance de l’accord et du réglage, trouvez, ici, les meilleurs conseils pour garantir sa durée de vie jusqu’à plusieurs générations, qu’il se désaccorde le moins possible et que sa mécanique ne se détériore pas.

Où placer son piano?

Si dans votre foyer, l’humidité et la température de l’air sont plutôt constant, un piano y serra bien. Son climat idéal se compose d’une hygrométrie stable (de 45% à 65%) et d’une température moyenne de 19 degrés. 

Le changement brutal de ces paramètres, un air très sec ou très humide ou une température demeurant très basse entraînent toutes sortes de maux à votre piano (touches bloquées, fendillement de la table d’harmonie, mauvaise tenue de l’accord).

comment les éviter?

  1. Il est déconseillé de placer votre instrument de musique prés d’une source de chaleur. Maintenez votre piano à une distance de 1 à 2 mètres des radiateurs, le plus loin possible des cheminées et prés d’un mur intérieur.
  2. Évitez les rayons direct du soleil sur le piano et les grandes surfaces vitrées. 
  3. Si l’air ambiant de votre habitation est un peu sec (hiver, canicule, climatisation, chauffage par le sol,…), déposez un humidificateur d’air dans la pièce ou plusieurs plantes vertes (Papyrus) à proximité du piano mais pas sur son meuble!
  4. Contre les excès d’humidité (été, habitat chauffé au gaz,…), utilisez un absorbeur d’humidité que vous placerez tout prés du piano.
  5. Le meilleur moyen d’assurer la protection de votre piano contre les effets dévastateurs des variations d’humidité est de faire installer à l’intérieur de celui-ci, un système spécial, par votre technicien(ne), accordeur/réparateur de piano. Ce dispositif de contrôle et de régulation  automatique de l’hygrométrie interne s’installe sur piano droit ou piano à queue. En savoir plus.
  6. Afin d’éviter tous dommages sur l’instrument et vous-même, confiez son déplacement à des professionnels. Votre piano s’habituera ensuite à son nouvel environnement (6 mois environ) avant d’être accordé. 
  7. Laissez un espace de 15 centimètres en moyenne entre le mur et votre piano droit.
  8. Lors de l’achat, choisissez un piano proportionnellement adapté à la pièce dans laquelle il se trouvera. La présence de textiles d’ameublement absorbant les sons (tapis, moquette,…) joueront également un rôle dans le rendu sonore du piano. Pour isoler les roulettes des sols très réverbérants (carrelage), il existe des coupelles spécifiques. Demandez conseils à votre technicien(ne), accordeur et réparateur de piano.

Nettoyer un piano

L’entretien du meuble de piano

  1. Il existe de nombreuses finitions de meuble de piano (ciré, vernis au tampon, laqué,…) et chacune demande des soins distincts. Cependant, l’emploi de tous produits ménagers et de nettoyants-dépoussiérants pour meuble à base de silicone, sont à proscrire. Ils laissent des résidus, sont trop abrasifs et peuvent même abîmer la finition. Utilisez une peaux de chamois ou un chiffon doux et sec sans appuyer.
  2. Pour entretenir les finitions laquées, votre accordeur de piano peut vous procurer des produits exclusifs. Ils ont des propriétés antistatique et sont présentés en spray. Les micro-rayures s’enlèvent par polissages successifs de la surface effectués par un(e) professionnel(le). Pour une protection optimum de votre piano droit ou de votre piano à queue, envisager l’achat d’une housse qui le recouvreras entièrement. 
  3. Tout récipient contenant du liquide favorise l’apparition de tâches d’eau et peut se déverser sur l’instrument.
  4. Pour ne pas rayer le vernis de votre piano, placez de la feutrine sur la base des objets que vous souhaitez y disposer.
L’entretien de l’intérieur du piano
  1. Confiez le dépoussiérage complet de votre piano à votre accordeur de piano lors de son prochain passage. En effet, l’emploi d’appareil électrique produisant de l’air chaud assèche le bois et certains petits éléments du piano peuvent être ingérés par l’aspirateur. Soyez très délicat pour épousseter les étouffoirs de votre piano à queue et évitez de toucher les cordes filetées de cuivre avec vos doigts (risque d’oxydation des cordes). Après usage, fermez le couvercle et le cylindre pour empêcher l’accumulation de poussières à l’intérieur du piano.  
  2. Les crayons, gommes, bouts de papier, petits objets,… se faufilent entre les touches ou au sein de la mécanique et provoquent ainsi des bruits ou le blocage de son fonctionnement.
  3. Les souris, les mites et les vers de bois peuvent endommager les feutres et les bois de votre instrument de musique. En prévention, il est recommandé de placer un antimite à l’intérieur du piano (parlez-en à votre accordeur de piano lors de l’entretien annuel). Le meilleur moyen d’éloigner ces nuisibles est de jouer du piano régulièrement!

Comment nettoyer les touches

  1. Le nettoyage des touches de piano à revêtements plastifiés s’effectue avec un chiffon très légèrement mouillé. Si les touches blanches du clavier sont en ivoire (sensible à l’humidité), il faut les frotter à sec.
  2. Un clavier en ivoire jauni par le temps peut bénéficier d’un blanchiment et d’un lustrage à l’atelier. Le recollage des plaquettes d’ivoires sur les touches nécessite l’emploi de colles spécifiques par un réparateur de piano.

Quand accorder un piano

  1. Au minimum une fois par an, l’idéal étant de faire accorder un piano, à chaque début de saison. Le piano se désaccorde lentement et notre écoute s’habitue à sa fausseté; ce qui ne favorise pas le développement d’une bonne oreille pour les jeunes pianistes! Aussi, le diapason du piano à peut être baissé et vous ne pourrez pas jouer de façon harmonieuse avec d’autres instrumentistes. Même s’il ne vous parait pas très désaccordé, faites intervenir votre accordeur de piano tous les ans.
  2. Un piano qui n’a pas bénéficié d’un accordage régulier ne permet pas un accord stable et il nécessite par conséquent, plusieurs mises en tensions (opérations effectuées en plusieurs passages par l’accordeur de piano et qui engendre un surcoût). Un piano neuf à lui aussi besoin d’être mis plusieurs fois en tension avant de pouvoir garantir la tenue de l’accord.piano00

Réglage et harmonisation

  1. Le contrôle du bon fonctionnement de la mécanique et la reprise des réglages sont effectués par votre technicien(ne), accordeur et réparateur de piano, tous les 2 à 4 ans selon son utilisation plus ou moins intensive. Vous profiterez alors d’un touché fluide et uniforme, d’une réactivité précise et dynamique de la mécanique et de sonorités agréables.
  2. L’harmonisation, permet de conserver le timbre de l’instrument, d’adapter sa sonorité au propriété acoustique de la pièce et à vos goûts.

Enfin, sachez qu’un piano bien entretenu est plus facile à revendre et que sa durée de vie dépend en partie des soins dont il à bénéficié. Ainsi, votre piano retranscrira le plus finement possible vos émotions et vous profiterez pleinement de votre instrument de musique.

Contactez votre accordeur de piano

Partager cette page :